wpid-wp-1437057590372.jpeg

Comme un goût de reviens-y

Aaaah sacrée humidité, tu nous avais pas manquée va.

Nous revoilà donc à Kuala Lumpur – KL (prononcez Kay Elle), hub le moins cher que nous ayons trouvé pour revenir du Japon.
Osons le dire : nous avons vraiment aimé la Malaisie, mais nous sommes là en escale, avant de joindre les Philippines pour notre volontariat. Ouais ok c’est dit ! Honte à nous, mais nous avons trois semaines à tuer ici.
Allez, reprenons donc nos bonnes habitudes. Que faire à KL lorsque vous l’avez déjà visité, et qu’il fait une chaleur à se jeter sur les plages de Normandie ? Un ciné pendant la semaine du festival français pardis ! Banco pour un film bien frenchi qui, nous sommes sûrs, passionnera les foules malaises.

wpid-img_7678_resize_20150716_225130.jpg

Bon ce n’est pas grave. Nous, on a bien rigolé en matant Lulu femme nue (ps : Bien joué Flore Caviboule pour ton apparition dans le générique de fin), et nous parachevons pour l’heure le planning des 15 jours à venir.

Pour ce faire, les mots d’ordre du séjour sont :
se lever tôt
être efficace
visiter du pays
faire du sport
manger sain

C’est donc l’île de Palau Kapas, terre natale de Nafi (cf. Paradise now), que nous choisissons comme camp de base pour les jours à venir. Située au sud des îles Perhentians sur la côte est de la Malaisie peninsulaire, l’île permet de se mettre à l’abri des hordes de touristes. Pas besoin de vous faire un dessin ni de grand discours, voilà le topo :

wpid-wp-1437057629605.jpeg

wpid-wp-1437057624739.jpeg

wpid-wp-1437057620613.jpeg

wpid-wp-1437057634480.jpeg

Nous plongerons au passage dans le coin, mais avec une visibilité proche de 2 mètres, nous vous passerons les détails.

Histoire de remettre nos corps en émoi, nous revenons sur la terre ferme une semaine plus tard, pour assister au festival chino / malais dans l’un des plus beaux Chinatowns du pays, à Kuala Terengganu.

wpid-wp-1437057616363.jpeg
wpid-wp-1437057604384.jpeg

wpid-wp-1437057608237.jpeg

wpid-wp-1437057597220.jpeg

wpid-wp-1437057600757.jpeg

Nous finirons notre séjour par une escapade à Melaka, ancienne capitale du pays, ressemblant étrangement à la ville de Georgetown, visitée quelques semaines auparavant.

wpid-wp-1437057571721.jpeg

wpid-wp-1437057568599.jpeg

wpid-wp-1437057575025.jpeg

wpid-wp-1437057581874.jpeg

Trishaw, ou le concours du kitsch par excellence

De retour à KL, l’aquarium du coin sera notre principale activité. Merci au passage à Rémi et Margaux, que nous avions rencontrés à Mawlamyine en Birmanie, et puis recroisés de façon improbable à Palau Kapas et Melaka, pour finalement se faire inviter dans leur hôtel piscine roof top en face des Tours Petronas à KL. Grande classe.

wpid-wp-1437057639060.jpeg

wpid-wp-1437057655113.jpeg

wpid-wp-1437057650079.jpeg

Kippa aquatique. Ywan si tu nous lis.

wpid-wp-1437057659813.jpeg

wpid-wp-1437057979925.jpeg

Voilà, nous avons fait le plein d’énergie, et sommes prêts a décoller pour les Philippines. Chaussures de sécurité, gants et lunettes de protection enfilés, les travaux peuvent commencer !

Ndlr : nous tenons à nous excuser auprès de nos plus grands fans (merci mamans et papas), le site est depuis quelques temps en standby. Internet aux Philippines, c’était pas l’Amérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *